Quand la résolution rencontre la ZÉROlution

Quand la résolution rencontre la ZÉROlution

  • 1 janvier, 2017

Janvier s’installe dans nos vies et nous entraîne dans son tourbillon vers une volonté de modifier nos habitudes pour nous rapprocher un peu plus de notre idéal. Les avez-vous mises sur papier, vos résolutions pour la nouvelle année? Se fixer des objectifs est le principal moteur qui nous propulse dans l’action en vue de les atteindre. Quelles sont les vôtres?

Cette année, ouvrons une nouvelle fenêtre pour laisser entrer une brise qui viendra rafraîchir le concept des résolutions de janvier. En ayant toujours en tête les objectifs fixés, intégrons le concept de la ZÉROlution. C’est un mot inventé, certes, mais l’idée est pourtant simple : éliminer certains comportements ou réflexes pour faciliter un cheminement. Ces ZÉROlutions serviront à défricher le chemin pour ouvrir la route vers l’atteinte de nos objectifs.

Cette année, pour atteindre nos objectifs, mettons l’accent sur notre mieux-être et adoptons le concept des ZÉROlutions.

1- ZÉRO culpabilité

La culpabilité est très présente dans nos vies. Nous nous sentons facilement et rapidement coupables de ne pas passer assez de temps avec nos enfants, nos parents, nos amis, notre conjoint ou conjointe. La culpabilité est un poison que l’on s’injecte et qui agit comme un frein à nos actions. Trouver des solutions pour ressentir ZÉRO culpabilité quand on s’absente pour accomplir quelque chose qui contribue à notre mieux-être et qui nous tient à cœur, c’est bon pour nous et ceux qui nous entourent. Partager ses résolutions et son plan d’action, c’est une excellente façon d’aller chercher l’appui de nos pairs sans nous sentir coupables! Allons en paix et librement vers notre sommet!

2- ZÉRO obligation

Obligation, un mot lourd, étouffant, limitant, restrictif, épuisant. Il manque de charme, de plaisir et de compassion. Pourtant, nous nous sentons si souvent contraints de l’utiliser. Il faut que, je dois, je n’ai pas le choix de. Changeons simplement de vocabulaire pour arriver à dire je choisis de, j’ai le goût de, j’ai envie de et nous voilà ailleurs : dans l’esprit du ZÉRO obligation. Changer de lunettes pour voir une situation différemment commence avec le discours que nous tenons. Cette année, il y aura moins d’obligations et plus d’actions choisies de plein gré! Et si je n’ai pas envie de ou je n’ai pas le goût de, eh bien je m’accorderai le droit de ne pas me l’imposer. Je vais là où mon cœur me guide le plus souvent possible. Et je me sens tellement mieux.

3- ZÉRO complexe

Ah oui, ceux-là, les fameux complexes. La petite voix qui nous fait mal de l’intérieur. Les mots que nous gardons pour nous seuls, car trop nocifs pour les offrir aux autres. Je suis trop si, pas assez ça, je n’ai pas ceci, je ne suis pas capable de cela. Seriez-vous aussi sévère envers une autre personne? La réponse est sans aucun doute NON. Alors, avant d’entreprendre un plan d’action vers la réalisation de nos objectifs, mettons nos complexes dans une boîte imaginaire, fermons le cadenas et oublions la combinaison. Nous sommes qui nous sommes, avec quelques défauts et de multiples qualités. Voilà! Bonne année ZÉRO complexe.

4- ZÉRO comparaison

La réalisation d’un projet n’est pas une destination, mais plutôt un voyage au cours duquel nous rencontrons des embûches et qui nous amène à devenir une meilleure personne. Soyons patients et indulgents. Puisque chacun a ses propres buts à atteindre, comparons-nous avec nous-même plutôt que de nous comparer aux autres. Ce faisant, nous prendrons alors conscience de notre évolution, de nos progrès et du chemin parcouru. La fierté ressentie nous propulsera vers l’avant pour nous rapprocher toujours plus de nos objectifs. La réussite vient de la réalisation progressive et ultime de ses désirs. Inspirons-nous des gens qui nous entourent, sans nous comparer.

5- ZÉRO regret

C’est possible qu’en cours de route la trajectoire de certains projets soit modifiée. Nous sommes humains et parfois, malgré toute la bonne volonté qui nous habite, nous ne parvenons pas à atteindre notre but, et ce, pour différentes raisons. ZÉRO regret s’il vous plaît. Focalisons sur ce que nous avons accompli plutôt que de mettre en évidence les « échecs », les abandons, les statu quo. À bien y penser, il est impossible de tout contrôler. Un projet peut être reporté s’il nous tient vraiment à cœur.

En ce début d’année, prenons un moment pour faire la liste tout ce que nous avons accompli l’an dernier. L’exercice est très intéressant et surtout, valorisant. Nous n’avons peut-être pas réalisé tout ce que nous souhaitions en janvier dernier, mais la vie nous a fait de belles surprises. Nous en avons réalisé des choses et nous nous apprêtons à en faire autant pour l’année qui vient. Soyons fiers et fières d’être qui nous sommes. Et si une de nos résolutions était de mettre l’accent sur notre mieux-être pour ainsi se réaliser pleinement?

Bonne année